Articles

Affichage des articles du décembre, 2008

Une Pièce Montée de Blandine Le Callet

Image
NOTE : 6/10

Ce livre nous fait vivre un mariage au travers de différents personnages, à savoir une petite fille, le prêtre, la grand-mère de la mariée, une tante, une soeur, un frère, un ami et bien sûr les mariés eux-mêmes. Chacun amène un autre regard sur cette cérémonie et nous fait partager des petites anecdotes, histoires de famille, brouilles et autres péripéties, qui ensemble forment l’envers du décors de ce mariage.

Une pièce montée est un roman sympa et agréable à lire, qui vous fera certainement sourire et vous rappellera à coup sûr vos propres expériences de mariage ou de fêtes de famille. J’ai beaucoup aimé la structure du livre, à savoir un narrateur différent pour chaque chapitre. Le personnage de la grand-mère Madelaine est tout particulièrement exquis.
Un bon premier roman, léger et amusant.

La pièce montée arrive, sur un plateau immense porté par deux serveurs. Vincent voit osciller au rythme de leur marche cette tour de Babel en choux à la crème, surmontée du traditio…

Les Bienveillantes de Jonathan Littell

Image
NOTE: 7/10

Pfiou, s’attaquer aux Bienveillantes n’est pas une mince affaire. Les 1400 pages de la version Folio pourrait en dissuader plusieurs, mais au final, ce livre se lit assez facilement et rapidement.
L’histoire est passionnante. On plonge dans la vie du Dr. Aue, un agent du SD impliqué dans la solution finale durant la Deuxième Guerre Mondiale. On le suit tout au long de la guerre, des premières actions des Einsatzgruppen en Ukraine, aux terribles camps d’extermination, en passant par la bataille de Stalingrad.
Le lecteur est mis face aux atrocités commises par le narrateur, mais Jonathan Littell arrive à nous faire considérer Aue comme quelqu’un d’ordinaire (ok, mis à part ses dérives sexuelles, matricide etc), un simple fonctionnaire qui exécute ses ordres par devoir, sans forcément les approuver. Une image très éloignée du SS, monstre sanguinaire et avide de violence si souvent dépeint. Dans ce sens, la présence du personnage d’Eichmann est très intéressante. La complexité …