Articles

Affichage des articles du 2010

War and Peace (Guerre et Paix) de Léon Tolstoï

Image
Pour ceux qui ont beaucoup de temps devant eux

SIX MOIS! Il m'aura au final fallu six mois pour venir à bout de ce pavé dense et intense de 1444 pages. Dix pages par jour semblaient en effet être mon niveau de saturation tolstoïen et j'ai donc dû lire ce livre parallèlement à d'autres lectures pour ne pas sombrer dans les abimes des steppes russes. Mais un peu de sérieux...

Guerre et Paix relate un important épisode de l'histoire russe, de 1805 à 1820, période qui englobe la campagne russe de Napoléon et ses suites. En suivant la vie de famille des Rostov, Bolkonsky et Bezuhov, ainsi qu'une galerie impressionnante de personnages, le lecteur découvre le vécu de l'aristocratie russe de cette époque, bercée d'intrigues, de mariages et de faillites et confrontée à l'invasion de l'armée française.

Les parties sur la société de Saint-Pétersbourg et de Moscou mettent en scène les premiers amours de nos héros, les mariages désastreux, les bals et réceptions g…

Citation du jeudi (4)

Image
Sur une idée de Chiffonnette:

Je reprends, cette semaine encore, un extrait de l'essai de Christopher Morley, On visiting bookshops, que j'aime beaucoup et que je vous invite à aller lire en entier (une page à tout casser) ici.


" There are some knightly souls who even go so far as to make their visits to bookshops a kind of chivalrous errantry at large. They go in not because they need any certain volume, but because they feel that there may be some book that needs them. Some wistful, little forgotten sheaf of loveliness, long pining away on an upper shelf—why not ride up, fling her across your charger (or your charge account), and gallop away. Be a little knightly, you book-lovers!"

Christopher Morley

Et pour la mauvaise traduction de moi (bon exercice ces citations du jeudi):

"Il y a des âmes chevaleresques qui vont jusqu'à considérer leurs visites en librairie comme des pérégrinations héroïques. Ils entrent, pas parce qu'ils ont besoin d'un ouvra…

Tag de Noël (ou Tag d'Armande)

Image
Taguée par Marie-Claire et parce que même passé Noël, vous avez sûrement besoin de quelques idées pour vos amis capricornes et verseaux, voici donc cinq cadeaux:



A votre belle-mère adepte de jardinage:

50 Façons d'assassiner les limaces, un manuel plein d'humour pour devenir un bourreau de potager.



A votre cousin écolo ou à votre frère qui ne l'est pas du tout (et qui le deviendra donc peut-être grâce à ce DVD):

Life, l'aventure de la vie, la nouvelle série nature de David Attenborough et de la BBC.



A votre papa alpiniste:

Tragédie à l'Everest de John Krakauer, l'auteur d'Into the Wild qui a survécu à cette ascension tragique de l'Everest où huit alpinistes trouvèrent la mort. !!WARNING!! Evitez que la femme/petite amie de l'alpiniste en question ne lise elle-aussi le livre.


A votre collègue qui essaie de prendre l'avion en ces temps perturbés, pour le faire patienter pendant les longues heures d'attente:

Guerre et Paixde Tolstoï, pas de doute, il a…

Loving Frank de Nancy Horan

Image
Pour ceux qui aiment:Georgina, duchesse de Devonshire d'Amanda Foreman

Au début du 20ème siècle, la relation adultère du génie de l'architecture américaine, Frank Lloyd Wright, avec la femme d'un de ses clients, Mamah Borthwick Cheney, fit scandale au sein de la bonne société de Chicago. Loving Frank est le récit de cet amour interdit.

Il y a des livres dont on peine tout simplement à se séparer. Loving Frank est incontestablement de ceux-ci. C'est donc une fin d'année en beauté que je vous présente ici, vu qu'il s'agit d'un énorme coup de coeur.

J'admire depuis longtemps l'oeuvre de Frank Lloyd Wright, dont j'aime beaucoup les premières "prairie houses" et les incontournables Fallingwater house et musée du Guggenheim de New York. Je ne connaissais par contre (et heureusement) absolument rien de sa vie. Cette lacune est maintenant réparée grâce à Nancy Horan, qui a parfaitement su faire renaître les protagonistes de cette passion dest…

Citation du jeudi (3)

Image
Sur une idée de Chiffonnette:

"There is no mistaking a real book when one meets it. It is like falling in love, and like that colossal adventure it is an experience of great social import. Even as the tranced swain, the book-lover yearns to tell others of his bliss. He writes letters about it, adds it to the postscript of all manner of communications, intrudes it into telephone messages, and insists on his friends writing down the title of the find. Like the simple-hearted betrothed, once certain of his conquest, "I want you to love her, too!" It is a jealous passion also. He feels a little indignant if he finds that any one else has discovered the book, too. He sees an enthusiastic review - very likely in The New Republic - and says, with great scorn, "I read the book three months ago." There are even some perversions of passion by which a book-lover loses much of his affection for his pet if he sees it too highly commended by some rival critic.&q…

The Complete MAUS d'Art Spiegelman

Image
Pour ceux qui aiment:Si c'est un homme de Primo Levi

Maus est un récit de survie: celui de Vladek Spiegelman, juif polonais, rescapé de l'Holocauste, et de sa femme Anja. Retranscrit par son fils sous forme de bande dessinée, où les juifs sont personnifiés par des souris et où les Nazis deviennent des chats, Maus est un témoignage puissant qui emmène le lecteur des préparatifs de la guerre, au camp d'Auschwitz, en passant par le ghetto de Srodula.

Maus est une oeuvre majeure qui a obtenu de nombreuses récompenses, notamment un Prix Pulitzer en 1992 et le prix du meilleur album étranger au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême en 1988 et 1993. Je voulais le lire depuis bien longtemps et j'ai enfin mis la main sur l'Intégrale il y a quelques semaines.

L'histoire est bien sûr passionnante. On a parfois l'impression de tout savoir sur la deuxième guerre mondiale et la Shoah et pourtant, chaque récit, chaque source nous apporte de nouveaux élé…

Mini-challenge: A la rencontre de Friedrich Dürrenmatt

Image
Il y a un auteur que j'aime beaucoup et que je m'étonne toujours de ne pas voir plus souvent sur les blogs littéraires: l'auteur suisse Friedrich Dürrenmatt.

Comme nous fêtions cette semaine le vingtième anniversaire de sa mort, survenue à Neuchâtel le 14 décembre 1990, j'ai eu envie de lancer ce petit challenge, en espérant que, parmi vous, certains auront envie de me suivre sur les pas de cet écrivain étonnant.

Auteur multiple, Friedrich Dürrenmatt a écrit à la fois des romans policiers très sombres, des pièces de théâtre absurdes et plutôt déjantées et des essais plus politiques. Ses oeuvres les plus connues sont probablement La Promesse, Les Physiciens, La visite de la vieille dame et Le juge et son bourreau. Friedrich Dürrenmatt a également écrit des pièces radiophoniques et peignait durant son temps libre.

Je vous propose donc de lire avant le 31 décembre 2011, au moins un ouvrage de Dürrenmatt, objectif très modeste car vous êtes sûrement, comme moi, submergés …

Citation du jeudi (2)

Image
"Apparently, there is a skill that people pay to acquire called speed reading. This makes as much sense as a course in speed love-making"

Guy Browning

Une citation que j'aime beaucoup et qui colle très bien à mon rythme de lecture hivernal. Pour info, je lis en ce moment Loving Frank pour une lecture commune du 27 décembre et même si je suis totalement séduite, j'avance à tout petits pas.

Bonne journée à tous!

Emily the Strange, Les Jours Perdus (Tome 1) de Rob Reger et Jessica Gruner

Image
Emily se réveille soudainement amnésique dans l'étrange ville de Blackrock. N'ayant aucun souvenir de son identité ou de la raison de sa présence dans cette ville, elle trouve refuge dans le bar El Donjon, tenu par la non moins bizarre Raven. Elle décide alors de consigner tous les indices recueillis sur son passé, ainsi qu'une foule de détails sur la vie de Blackrock et ses habitants intrigants dans un carnet. Le lecteur tient donc dans ses mains le journal d'Emily, illustré de petit croquis en rouge et noir et rempli des pensées de notre jeune héroïne.

Petit rappel tout d'abord: Emily the Strange est un personnage créé par Rob Reger en 1991, qui figurait initialement sur des autocollants. Depuis, cette héroïne gothique de 13 ans, est devenue une énorme machine marketing avec des vêtements à son effigie, des bandes dessinées, un film en cours de tournage et le premier tome d'une série de livres que voici, destiné à un public de jeunes adultes. C'est la cur…

Folie acheteuse, le retour (et tout ça avant Noël)!

Image
Ces deux dernières semaines, ma PAL a une fois de plus grandement souffert. Et oui, le destin s'est définitivement ligué contre elle car en quelques jours:

1. J'ai reçu un bon à utiliser avant la fin décembre dans une librairie. Ca aurait été quand même dommage de ne pas l'utiliser, non?

2. L'ONU organisait son Bazar annuel où, en plus de nourriture et d'artisanat du monde entier, on peut également acheter des livres pour 1-2 euros, et tout ça pour une bonne cause. Donc, repue après un beignet au potiron de Slovaquie (très bon) et d'une sorte de kebab au poulet égyptien, j'ai un peu (beaucoup) fouillé dans les cartons à merveilles littéraires.

3. Je suis passée COMPLETEMENT PAR HASARD (hum hum) devant ma bouquinerie seconde main préférée.

Et voilà donc le résultat....
En anglais:

1. Toni Morrison, A Mercy: Auteur que je n'ai encore jamais lue même si j'ai Paradis dans ma PAL depuis très très longtemps.
2. Paul Theroux, The Old Patagonian Express: Auteur do…

Tag: Relais de l'amitié

Image
A l'approche de Noël, les tags se multiplient et c'est cette fois L'or des chambres qui m'a taguée. A force, vous allez tout connaitre de ma petite personne ;-)

1) Quand vous étiez petit(e), que répondiez-vous à la question : "Et toi, que veux-tu faire quand tu seras plus grand(e) ? J'ai eu différentes phases et des idées vraiment bizarres, genre instrumentaliste en salle d'opération (allez savoir pourquoi), puis pendant longtemps directrice d'hôtel (plusieurs petits boulots dans la restauration m'ont découragée, même si je pense toujours que c'est un beau métier). Et puis diplomate, zoologiste ou vétérinaire, trois activités pour lesquelles j'ai longtemps hésité. Au final, j'essaie de faire un peu de tout ça... 2) Quels ont été vos BD et dessins animés préférés ? Côté BDs, j'aimais beaucoup la série Julie, Claire et Cécile, Les tuniques bleues (Blue retro était mon préféré) et plus tard Les maîtres de l'orge. Je lisais bien sûr …

Citation du jeudi

Image
Première participation à la citation du jeudi de Chiffonnette. Je ne suis pas sûre de tenir sur la durée mais je feuillette depuis quelque temps A Book Addict's Treasury de Lynda Murphy et Julie Rugg qui présente tout pleins d'extraits et de citations qui parlent de livres. J'ai donc décidé d'en partager quelque unes avec vous.

Le livre est en anglais donc la plupart seront in english (sorry), mais voici la première, assez connue pour que j'en trouve la traduction sur le net, d'un PAL-addict avant l'heure:

«Acheter des livres serait une bonne chose si on pouvait simultanément acheter le temps de les lire» Arthur Schopenhauer

Citation qui me correspond tout à fait (et je ne vous ai pas encore montré mes folies du week-end passé... hum hum)

Deuxième petite nouveauté sur ce blog. Vous trouverez dès maintenant, dans la colonne de droite, le Top 3 du mois des billets les plus consultés sur ce blog.

Bonne journée à tous!

Le coeur cousu de Carole Martinez

Image
Le coeur cousu suit une lignée de femmes aux pouvoirs et aux dons étranges, reçus dans une boîte transmise de mères en filles. Soledad, la dernière héritière de ce coffret, conte l'histoire familiale et les incroyables et douloureux épisodes vécus par sa mère, Frasquita, la couturière aux doigts d'or. Avec ce premier roman, Carole Martinez emmène le lecteur très loin des premiers frimas de ce mois de novembre, vers l'Espagne et l'Afrique du Nord, dans un monde saupoudré de merveilleux.

Je partais plutôt sceptique sur ce livre que j'imaginais trop "féminin" pour moi, dans le style de Ce que je sais de Vera Candida. Les cinquante premières pages ont d'ailleurs bien failli me décourager avec un style très fleuri et très lyrique, auquel je ne suis pas du tout sensible et que je trouve souvent forcé. Petit extrait du genre de phrases qui a tendance à me gêner:

"Ma mère a fait de moi son vivant tombeau. Je la contiens comme elle m'a contenue et rien…

Les 99 animaux du professeur Peperino de Katrin Wiehle

Image
Pour ceux: qui veulent faire de leur enfant un petit zoologiste

Je parle très rarement d'albums jeunesse sur ce blog pour la simple et bonne raison que je n'en lis presque jamais, n'étant ni prof, ni mère. Mais voilà, en tant que tante pas trop indigne, il m'arrive de passer des heures dans des librairies jeunesse à la recherche de la perle qui fera de mon neveu un futur blogueur littéraire, venant ainsi épauler les encore trop peu nombreux représentants de la gente masculine.

Enfin bref, pour le Neveu de 3 ans en question, je n'ai pas hésité une seconde à acheter ce merveilleux album, le premier de l'illustratrice allemande Katrin Wiehle. En suivant les pérégrinations du Professeur Peperino, le lecteur découvre la faune si riche et variée de notre planète. Chaque planche représente un écosystème, comme la forêt tropicale, la mer ou encore la banquise et les animaux qui le peuplent, avec en prime un intrus que le lecteur s'amuse à identifier. A la fin du livr…

Tag des 15 auteurs

Image
Encore une fois, je réponds avec beaucoup de retard à ce tag pour lequel Véro,La Ruelle bleue, A Girl from earth et Kalistina ont pensé à moi. Et pourtant, je n'ai aucune excuse, car il s'agit de nommer les quinze auteurs qui me viennent à l'esprit en seulement 15 minutes. C'est parti!


1. Romain Gary: Un génie de la littérature française, présent dans mon panthéon des auteurs depuis la découverte au lycée de La vie devant soi. Je lis ses livres à petite dose pour retarder au maximum le moment où je n'aurai plus rien à découvrir de lui. Le prochain sera sûrement Les Racines du Ciel.

2. Emile Zola: Un génie de la littérature française (je me répète, je sais, mais ces deux premiers auteurs sont mes deux auteurs chouchous). Comme pour Gary, je progresse, toujours avec un énorme plaisir, dans la lecture des Rougon Macquart au rythme d'un livre par an (il faut d'ailleurs que je pense à lire la cuvée 2010).

3. Léon Tolstoï: Parce qu'il m'a accompagnée une b…

Jours d'enfance de Michiel Heyns

Image
Pour ceux qui aiment:Boyhood de J. M. Coetzee

1968, Orange Free State: A l'occasion d'un match de tennis entre un pensionnat anglais de Bloemfontein et une école technique afrikaner, Fanie van den Bergh refait surface dans la vie de Simon. Ce dernier se souvient alors de leur enfance commune passée dans le village de Verkeerdespruit, des rivalités entre Anglais et Afrikaners, de l'Apartheid et de la politique sud-africaine des années 60 et de l'influence de l'Orange Vroueverniging (OVV), association charitable féminine, autoproclamée juge morale du village. Autant d'événements vécus avec la naïveté d'un enfant qui n'appréhende par entièrement le monde et les conventions des adultes, faisant ainsi de Jours d'enfance un passionnant roman d'apprentissage dans l'Afrique du Sud des années 60.

J'ai vraiment apprécié le point de vue adopté dans ce livre; Michiel Heyns décide en effet de se concentrer sur la vie des blancs d'Afrique du Sud, …