Articles

Affichage des articles du mars, 2010

A la recherche d'Hemingway de Leif Davidsen

Image
Pour ceux qui: partent à Cuba

John Petersen est un professeur d'espagnol danois. Après la mort de sa femme et une dépression, il décide de se lancer dans un pèlerinage à la recherche d'Hemingway. En Floride, dans les Key West, il rencontre Carlos, un vieil exilé cubain, désespéré de ne plus voir sa fille, retournée vivre sur l'île de Fidel Castro. En acceptant d'amener une lettre à sa fille, John se voit vite embarqué dans une histoire qui le dépasse.

A la recherche d'Hemingway a eu pour moi une sacrée odeur de vacances. J'ai en effet visité la Floride et voilà environ six ans, j'ai eu la chance de passer un mois en sac à dos à Cuba. J'ai beaucoup aimé retrouver les endroits et paysages décrits par Leif Davidsen. Les descriptions sont tellement justes et fidèles que j'ai instantanément été transportée dans les Caraïbes. J'ai souri aux évocations des musiciens sur les places de la Havane, des cocktails à l'Hôtel Nacional, de la salsa touristiq…

Un Pied au Paradis de Ron Rash

Image
Dans les années 50, à Oconee, Holland Winchester, un vétéran de la Corée, a disparu. Sa mère est persuadée que ses voisins, les Holcombe, sont impliqués, mais le corps reste introuvable. Autour de cette étrange disparition, se tisse la vie des habitants de cette vallée des Appalaches du Sud. On découvre les événements à travers les récits successifs du shérif Alexander, de Billy Holcombe, de sa femme Amy, de leur fils et enfin celui de l'adjoint du shérif.

Il est difficile de parler de ce roman sans trop en dévoiler. Il est cependant important de préciser qu'Un Pied au Paradis n'est pas un roman policier, mais plutôt un roman d'ambiance, centré autour d'un lourd secret. Ceci est cependant très embêtant dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de ELLE, vu que ce livre est classé dans la catégorie policier et qu'il entre donc en compétition avec de vrais thrillers. M'enfin passons...

J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce livre, très mystérieuse et étouff…

Méditations en vert de Stephen Wright

Image
Pour ceux qui aiment: The Short-Timers de Gustav Hasford

Méditations en vert est le premier roman de Stephen Wright, publié en 1983 et traduit pour la première fois en français par les éditions Gallmeister.

Avec Méditations en vert, le lecteur plonge dans l'horreur de la guerre du Vietnam, une guerre à laquelle l'auteur a lui-même participé, à un poste très similaire à celui de son personnage principal, le soldat James Griffin, chargé de l'analyse des photographies aériennes. En suivant le quotidien de l'unité 1069 de renseignements militaires, le lecteur croise également la route d'une galerie impressionnante et hétéroclite de personnages, tels que Kraft, un agent de la CIA, Wendell, un illuminé qui filme sa guerre, le commandant Holly, obsédé par l'ordre, le soldat Franklin, noir révolté ou encore le jeune et innocent Claypool.

Ce livre me laisse une impression très difficile à exprimer. J'ai trouvé l'ensemble bouleversant car il montre bien les atroci…

Les Enfants de Staline d'Owen Matthews

Image
Pour ceux qui aiment:Enfant 44 de Tom Rob Smith

Avec Les Enfants de Staline, Owen Matthews nous emmène dans une phénoménale épopée familiale. A travers le récit croisé de la vie de ses parents, Ludmila Bibikov et Mervyn Matthews, mais aussi de ses propres expériences en tant que journaliste à Moscou dans les années 90, le lecteur découvre plus d'un demi-siècle d'histoire russe.
La première partie est consacrée aux débuts du communisme et à l'enfance de Ludmila, devenue orpheline après les purges de 1937. Eduquée par un système soviétique encore très rigide, Owen Matthews nous raconte le parcours de "cette enfant de Staline".
La deuxième partie se penche sur la vie de Mervyn, étudiant gallois, passionné de Russie et qui part s'installer à Moscou dans les années 60.
Enfin, la troisième partie raconte leur lutte extraordinaire pour parvenir à vivre leur amour alors que l'Histoire s'acharne à les séparer.

J'ai trouvé Les Enfants de Staline tout simple…

Nouvelle-Zélande (3) : Le Mordor

Image
Pour ce troisième billet consacré à la Nouvelle-Zélande, je vous emmène à la découverte d'un des plus beaux souvenirs de mon voyage: Le Tongariro Alpine Crossing.

Le Tongariro Alpine Crossing est une marche de 18,5 km à travers les paysages énigmatiques des volcans Mont Tongariro (1967m) et Mont Ngauruhoe (2287m). C'est une des marches les plus populaires de la Nouvelle-Zélande, et elle a a bénéficié d'une publicité supplémentaire après la sortie du film Le Seigneur des Anneaux. En effet, Mont Ngauruhoe ci-dessous a servi de base pour le Mount Doom du Mordor.

Bon ok, il faut avoir un peu d'imagination pour retrouver le Mordor mais je sais, chers amis lecteurs, que vous êtes pleins de ressources.

Les paysages à l'intérieur du cratère du Mont Tongariro sont par contre beaucoup plus mordoriens.

South Crater du Mont Tongariro
La montée le long de l'arête qui a failli m'achever: dans les graviers où on recule de 2 mètres à chaque pas. Mais la vue du sommet justif…