Articles

Affichage des articles du juillet, 2010

Longlist du Man Booker Prize

Image
Je sais, je sais, ce blog tourne vraiment au ralenti mais voilà, c'est l'été, et je lis moins. J'ai envie d'air frais et de belles ballades, plutôt que de littérature. Mais je vous rassure, ma lecture de Guerre et Paix continue à progresser bien que très très lentement (j'en suis maintenant environ à la page 850 et donc, ROULEMENTS DE TAMBOURS, j'ai dépassé la moitié du monstre) et je devrais très vite vous parler de ma première lecture de Beryl Bainbridge, Every Man for Himself. J'en profite pour vous rappeler que j'organise un petit hommage à cette auteure anglaise, décédée récemment et encore bien trop méconnue des francophones.

En parlant de Beryl Bainbridge, la "demoiselle d'honneur du Booker Prize", ainsi nommée en raison de ses cinq nominations sur la shortlist du fameux prix, la longlist du Man Booker Prize 2010 a été annoncée hier. Il s'agit de:

1. Peter Carey, Parrot and Olivier in America: L'amitié d'un maître et d…

Cosmopolis de Don DeLillo

Image
Pour ceux qui aiment:La Trilogie new-yorkaise de Paul Auster

Eric Packer, jeune homme d'affaire à succès, parcourt la ville de New-York dans sa limousine grand luxe, alors qu'autour de lui son monde s'écroule peu à peu.

Autant le dire tout de suite, je n'ai rien compris à ce livre.

Au dernier Salon du livre de Genève, le représentant d'Actes Sud m'avait conseillé ce livre comme une alternative à Paul Auster. Je venais en effet de lui expliquer avoir détesté la Trilogie new-yorkaise (aïe, je sens que je ne vais pas me faire des amis) mais ne pas vouloir abandonner la découverte des auteurs new-yorkais contemporains. Don DeLillo, grand ami d'Auster et figure importante de la littérature américaine, semblait donc être une suite logique.

Malheureusement, j'ai retrouvé dans Cosmopolis ce que je n'avais déjà pas aimé chez Auster, à savoir la description d'un monde absurde, des interrogations farfelues et le comportement incompréhensible de son personnage …

Et vous, connaissez-vous Beryl Bainbridge?

Image
crédit photo BBC
Le 2 juillet 2010, Beryl Bainbridge est décédée à l'âge de 75 ans. Curieuse coïncidence: trois jours avant, j'ai acheté un peu par hasard, lors d'une crise PALesque, "Every man for himself", un livre de cette auteure britannique, publié en 1996. En lisant quelques articles de la presse anglaise et américaine ici ou ici, j'ai noté toute l'admiration que l'on semble porter à cette auteure, surnommée "la grande Dame de la littérature britannique" (en référence à son titre de Dame Commander of the Order of the British Empire), alors qu'on en entend très peu parler de ce côté-ci de la Manche. C'est pourquoi, j'ai décidé de lancer ce petit hommage et je vous propose de découvrir cette auteure. Mieux vaut tard que jamais!

Pour vous donner le palmarès de la dame, sachez que Beryl Bainbridge a reçu DEUX fois le Whitbread Book Award (renommé depuis 2006 le Costa Book Award) pour le prix du meilleur roman et a été nommé CINQ…

Les amants de la terre sauvage de Katherine Scholes

Image
Pour ceux qui aiment: Un Coup de foudre à Notting Hill à la sauce Out of Africa

Mara, une jeune Australienne mariée à un chasseur, se retrouve seule à la tête du Raynor Lodge, un refuge de chasse isolé de Tanzanie, alors que son mari essaie d'obtenir en ville les crédits pour sauver l'établissement. Quand une équipe de tournage choisit le Raynor Lodge pour filmer les dernières scènes d'un film avec les deux stars hollywoodiennes, Lillian Lane et Peter Heath, Mara y voit la solution à leurs problèmes financiers. Elle ne pouvait cependant s'imaginer que ces quelques semaines allaient complètement bouleverser sa vie.

Quand Suzanne de Chez les filles m'a proposé ce livre, je n'ai pas hésité très longtemps. Comme vous le savez sûrement, je suis une amoureuse du bush africain et juste la couverture me donne envie de sauter dans un avion. Par contre, ce que vous ne savez probablement pas, c'est que la première fois que j'ai rencontré Mr. Z, il portait un chapeau…

Adolfo Kaminsky, une vie de faussaire de Sarah Kaminsky

Image
Billet très retardataire du Prix ELLE 2010

Après Owen Matthews qui nous livrait le destin passionnant de ses parents, voici Sarah Kaminsky qui nous offre dans ce livre les souvenirs de son père, Adolfo Kaminsky. Juif, apprenti teinturier et passionné de chimie, il entre en contact en 1943, à l'âge de 17 ans, avec la Résistance française, après avoir échappé de justesse à Drancy et au sort funeste qui l'attendait. Dès lors, il devient le faussaire de Paris, servant successivement la Résistance française, les mouvements clandestins d'émigration juive en Palestine, le FLN et la lutte pour la décolonisation de l'Algérie et de nombreuses autres luttes révolutionnaires à travers le monde, avant de se retirer définitivement en 1971.

Sarah Kaminsky nous explique les engagements de son père, sa philosophie, ses raisons et son ingéniosité pour toujours contrer les nouvelles difficultés des papiers à falsifier. J'ai beaucoup aimé découvrir la vie de faussaire d'Adolfo Ka…

Excursion du week-end en libraire ou pourquoi je ne vous montre jamais ma PAL

Image
ATTENTION, CE BILLET PEUT NUIRE GRAVEMENT A LA SANTE DES ADEPTES DE PAL RAISONNABLES!!! (ou au contraire, vous faire sentir si supérieur, non, non, ne niez pas, je le vois déjà ce petit air "smug")

Petit paragraphe d'excuse: Mai-juin ont été des mois de folie pour moi au boulot et je n'ai simplement pas eu une minute à moi. J'ai enfin pu décompresser un peu ces deux derniers week-ends et comme je suis bloquée dans une lecture interminable (voire billet précédent) et que ma PAL ne bouge plus d'un pouce... enfin ne bouge plus d'un pouce vers le bas... depuis plusieurs semaines, je n'ai rien trouvé de mieux que de faire la tournée des librairies et de mes bouquineries de seconde main préférées. Etant accompagnée de Mr. Z qui n'est pas non plus un modèle de bon sens en ce qui concerne les livres, le résultat est tout simplement catastrophique. A vous de juger:

Tout d'abord les achats de seconde main en français:

1.Et dormir dans l'oubli comme un …