Articles

Affichage des articles du mars, 2013

39 rue de Berne de Max Lobe

Image
Depuis sa cellule de prison, Dipita raconte le récit de sa vie et de ses origines. Il évoque à la fois la jeunesse de sa mère, Mbila, envoyée à 16 ans en Europe afin de venir en aide à sa famille, son enfance auprès de cette dernière, devenue prostituée à Genève, les vacances passées au Cameroun auprès de son oncle, sa découverte de l'amour jusqu'à l'acte de folie qui l'a condamné à cet enfermement. 
39 rue de Berne est le deuxième roman du jeune auteur camerounais, Max Lobe, aujourd'hui établi à Genève. C'est un récit à la fois très africain dans sa construction, proche de la fable, et dans son style parlé parsemé d'expressions camerounaises savoureuses; mais c'est étrangement, un roman très Genevois aussi, centré sur le fameux quartier chaud des Pâquis, et qui reflète au final parfaitement cette facette moins connue de la ville du bout du lac.
J'ai trouvé un côté très humain dans ce récit, sur un sujet et un quartier qui se résument bien souvent à…

Aux Belles Abyssines de Bernard Bonnelle

Image
Pour ceux qui aiment:Un américain bien tranquille de Graham Greene et Les Trésors de la Mer Rouge de Romain Gary
En 1939, à l'aube de la deuxième guerre mondiale, Pierre Jouhannaud est envoyé à Djibouti afin de reprendre le commandement d'un patrouilleur de la marine française, suite à la morte du commandant Alban de Perthes. Ami de jeunesse de ce dernier, Pierre peine à accepter la mort d'Alban et les rumeurs bruissantes de l'amirauté qui accuse Alban de s'être donné la mort pour éviter une mission dangereuse. Naviguant dans la société coloniale djiboutienne et les tensions montantes d'un conflit mondial, Pierre va tenter de reconstituer les dernières heures de son ami. 
Ce roman a été pour moi une belle découverte. J'ai beaucoup aimé le contexte d'une colonie djiboutienne stratégique à l'aube du conflit qui opposera la France aux voisins italiens présents en Ethiopie. Intrigue totalement crédible, ambiance envoutante, j'ai également aimé le st…

Wolf Hall (Le Conseiller) d'Hilary Mantel

Image
Pour ceux qui aiment:A Man for All Seasons de Robert Bolt (histoire d'avoir une autre vue sur les deux Thomas)
1527: A la cour d'Henry VIII, tout bascule. Devant l'incapacité de la Reine Catherine d'Aragon à lui donner un héritier mâle, le Roi tente d'obtenir le divorce auprès du Pape, afin d'épouser Anne Boleyn dont il est tombé éperdument amoureux. Avec l'arrivée des Boleyn dans les grâces du Roi, le pouvoir change de camp aux dépends du chancelier, le cardinal Wolsey. C'est pourtant le bras droit de ce dernier, Thomas Cromwell qui va peu à peu émerger et devenir indispensable à la marche des affaires royales.
Wolf Hall est le premier tome de la fameuse trilogie (troisième tome en cours d'écriture) aux deux Booker Prizes d'Hilary Mantel consacrée au personnage si énigmatique de Thomas Cromwell. Ce premier tome couvre la jeunesse de Cromwell, jusqu'aux années 1535, relatant ainsi la chute du cardinal Wolsey et l'ascension d'Anne Bole…

Déluge d'Henry Bauchau

Image
Florian, peintre torturé qui ne peut s'empêcher de brûler ses oeuvres, rencontre par hasard Florence dans un petit village du Sud de la France. Cette dernière s'y est réfugiée après qu'on lui ait diagnostiqué une maladie incurable. Ces deux personnages à la dérive vont s'unir et se soutenir mutuellement avec comme objectif la réalisation de l'oeuvre magistrale de Florian: Le Déluge. 
Je l'avoue dès le début, Henry Bauchau est auteur qui ne m'a jamais attirée et dont je n'avais, du coup, jamais rien lu jusqu'ici. Quand Sylire et Lisa ont choisi de rendre hommage à cet auteur décédé en 2012 dans le cadre du Blogoclub, je me suis dit que c'était une bonne occasion de tester mes a priori. J'ai longtemps hésité entre Le Régiment Noir et Déluge, avant de me décider pour ce dernier, en grande partie en raison de son petit nombre de pages, débordée que je suis en ce moment entre quelques SP et ma lecture d'Autant en emporte le vent que je quitt…