Articles

Affichage des articles du 2015

Demain, une oasis d'Ayerdhal

Image
Pour ceux qui aiment:Hunger Games de Suzanne Collins

Dans un futur proche, l'Europe, confrontée à la dégradation de l'environnement, s'est tournée vers l'exploration spatiale et la création de colonies habitables sur d'autres planètes. Le narrateur est un médecin employé sur un de ces programmes, dont la vie monotone de petit fonctionnaire se déroule sans asperité. Jusqu'au jour où il est kidnappé et où il se réveille dans un village reculé d'Afrique, au milieu d'habitants affamés. Une toute autre réalité s'offre alors à lui.
Demain, une oasis a été publié pour la première fois en 1992 mais en le lisant en 2015, on ne peut s'empêcher de penser qu'Ayerdhal a fait preuve ici de pas mal de clairvoyance dans l'écriture de ce roman d'anticipation. Le monde qu'il décrit n'est en effet pas si éloigné du futur auquel nous pourrions faire face: un monde, où les avancées technologiques compensent le manque d'actions entreprises pour…

Le Français de Julien Suaudeau

Image
Rentrée littéraire 2015
Pour ceux qui aiment:Les Bienveillantes de Jonathan Littell
Comment un jeune français presque sans histoire, originaire d'Evreux, peut-il se retrouver à la une des médias du monde entier, dépeint comme l'horrible bourreau à la solde des djihadistes syriens? C'est ce que décrit Julien Suaudeau dans ce second roman, le Français.  
Le Français est un roman d'actualité brûlante. Peut-être trop d'ailleurs, au point où j'ai interrompu ma lecture à plusieurs reprises en raison des événements récents à Paris, aux USA, en Belgique, en Syrie, au Liban, au Nigeria, etc., etc. Ensevelie toute la journée sous des nouvelles plus sombres et déprimantes les unes que les autres, je n'arrivais tout simplement plus à me plonger le soir dans un roman abordant le même sujet. J'ai tout de même fini par atteindre la dernière page et mon avis est au final un peu partagé. 
Julien Suaudeau construit le portrait d'un banlieusard standard, d'un gamin …

Les Douze Portes dans la maison du sergent Gordon de George Makana Clark

Image
Rentrée Littéraire 2015
Pour ceux qui aiment: une version africaine et beaucoup (beaucoup) plus sombre et ardue de Le coeur cousu de Carole Martinez
C'est une histoire qui commence par la fin alors que la mort a rattrapé le sergent Gordon. Un homme qui s'éteint alors que meurt également la Rhodésie et que nait la nouvelle nation zimbabwéenne. C'est surtout le récit d'une vie, raconté à travers quelques étapes clés, comme douze portes donnant sur le destin de Gordon: le travail forcé dans les mines de cuivre, son adolescence dans une institution pour garçons difficiles, son enfance auprès d'un père méfiant et d'une mère silencieuse, jusqu'à sa naissance chaotique. Douze chapitres de vie qui nous font remonter progressivement ce parcours initiatique jusqu'au secret de ses origines.
Qu'est-ce qu'il est difficile de parler de ce roman, que l'on peut sans peine décrire comme exigeant: 
Exigeant par sa forme: le récit étant à rebours, chaque nouve…

Italian Shoes (Les chaussures italiennes) d'Henning Mankell

Image
Pour ceux qui aiment: Sable Mouvant d'Henning Mankell, dont ce livre semble un étrange prequel

Suite à une faute professionnelle, Frederick Welin abandonne la chirurgie et se réfugie sur une île isolée du nord de la Suède. Avec pour seuls compagnons son chien et son chat âgés et les visites quotidiennes du facteur Jansson qu'il n'a même jamais invité à boire un café, les journées de Frederick se déroulent selon un rythme immuable que rien ne vient perturber. Mais un jour d'hiver, une silhouette apparait sur la glace et malgré les années, Frederick reconnait très vite Harriet, la femme qu'il a abandonnée trente-cinq ans plus tôt. 
Suite au décès d'Henning Mankell il y a maintenant tout juste un mois (le 5 octobre 2015), Cryssilda a lancé l'idée d'une lecture hommage à cet auteur. Ce roman trainant dans ma PAL depuis plusieurs années, j'ai sauté sur l'occasion d'enfin le découvrir. 
J'aurais bien entendu voulu que cette lecture soit un cou…

Top 3 zéro-livre d'octobre 2015: spécial grossesse

Image
Comme certains le savent déjà, la famille Z devrait tout bientôt compter un nouveau petit lecteur (oui oui, il est prévu qu'il naisse avec un livre dans les mains). J'attaque en ce moment la toute dernière (longue) ligne droite et je me suis donc dit que c'était le moment parfait de vous présenter mon Top 3 des trucs qui m'ont bien sauvé la mise ces derniers mois. C'est parti:
1. Le site Bebetou: Si vous êtes comme moi et que jusqu'à il y a peu, la grossesse était un concept encore très très abstrait, le site Bebetou est fait pour vous. J'ai trouvé que c'était une mine d'informations claires mais décrites de manière sympathique. En particulier, la section "Votre grossesse semaine par semaine" m'a réellement aidée à appréhender tous les chamboulements des deux premiers trimestres. Ben oui, on est cartésienne ou on ne l'est pas et j'ai du coup eu besoin de savoir exactement ce qui se passait dans mon petit corps pour commencer à…

Le contrat Salinger d'Adam Langer

Image
Rentrée littéraire 2015
Pour ceux qui aiment: Les films de Woody Allen ou La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker
Il y a quelques années, Adam Langer avait fait la connaissance de Conner Joyce lors d'une interview. A cette époque, tous deux avaient une carrière au beau fixe: Adam travaillait pour un magazine littéraire new-yorkais et enchainait les portraits des écrivains stars, alors que Conner était un des auteurs de polars les plus en vue du moment.  Aujourd'hui, alors que les deux hommes se retrouvent dans une petite librairie de l'Indiana, tout a changé. La carrière d'Adam n'a jamais décollé suite à la publication de son premier roman et les dédicaces de Conner sont loin d'attirer les foules. Mais la vie de ces deux hommes va vite être bouleversée par une proposition étrange: un mystérieux collectionneur demande à Conner Joyce de lui écrire un livre dont il sera le seul lecteur et dont l'existence devra demeurer complètement secrète.  E…

We are all completely beside ourselves de Karen Joy Fowler

Image
We are all completely beside ourselves est le récit des Cooke. Une famille américaine de prime abord plutôt classique: un père psychologue, une mère attentionnée, un grand frère protecteur et deux soeurs, Rosemary et Fern qui se chamaillent mais s'adorent. Sauf qu'une quinzaine d'années plus tard, quand Rosemary commence son récit, le cocon familial a littéralement explosé: son frère Lowell est recherché par le FBI et Fern a disparu, laissant le reste de la famille enfermé dans son mutisme. Que s'est-il donc passé?
Il serait dommage d'en dire plus sur ce roman qui réserve bien des surprises et qui m'a complètement bluffée. Franchement, je n'ai rien vu venir et j'ai parcouru les premiers chapitres de ce roman dans un flou total, ne comprenant pas vraiment où l'auteur essayait de m'emmener. Les billets élogieux de Cuné, Keisha et Cathulu me laissaient cependant entrevoir qu'il fallait que je persévère et c'est petit à petit que j'ai dé…

Billet bla bla: résultat du Man Booker Prize 2015 et blog-anniversaire

Image
Le Booker Prize 2015 a été annoncé hier soir et il y a du sang neuf et de l'originalité... Le lauréat est en effet:
A Brief History of Seven Killings
de Marlon James
Pavé de 686 pages (un titre ironique donc), A Brief History of Seven Killings prend comme point de départ 1976 et la tentative d'assassinat de Bob Marley, simplement nommé "The Singer". A travers les voix d'une myriade de personnages (plus de 75), Marlon James tente de recréer l'ambiance violente mais incroyablement vivante du Kingston des années 70. Dans un tourbillon de politique, de corruption et de reggae, il emmène son lecteur de la Jamaïque aux États-Unis, gangrénés par ses guerres de gangs et autres cartels de drogue.

Marlon James, aujourd'hui établi aux États-Unis, devient ainsi le premier auteur jamaïcain à remporter le Booker. Le choix final en aura surpris plus d'un car A Brief History of Seven Killings partait loin du favori (mais controversé) A Little Life de Hanya Yanagihara…

Petit liste d'envies pour la rentrée littéraire 2015

Image
Maintenant que le défrichage est en bonne voie parmi les presque 600 parutions de cette rentrée littéraire, je me suis préparée cette nouvelle petite liste d'envies, qui ne manquera pas d'influencer mes descentes en librairie ou en bibliothèque ces prochaines semaines. 
N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, car loin d'être figée, cette liste risque d'encore beaucoup évoluer... 
Plus ou moins par ordre d'intérêt:

In utero de Julien Blanc-Gras (PALé)

- La quête de Wynne d'Aaron Gwyn (PALé)

- Le maître des apparences de Jane Gardam

- Djibouti de Pierre Deram

- Amelia de Kimberly McCreight

- Juste avant l'oubli d'Alice Zeniter

- Vernon Subutex de Virginie Despentes

- Intérieur nuit de Marisha Pessl

- Ce qui ne me tue pas (Millenium 4) de David Lagercrantz

- Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

- Montecristo de Martin Suter

- Le printemps des barbares de Jonas Lüscher

- Tout ce qui est solide se dissout dans l'air de Darrah McKeon

- Tod…

La Fille du train de Paula Hawkins

Image
Rachel prend tous les jours le train entre la banlieue où elle réside et le centre de Londres. A chaque trajet, le train marque un arrêt devant une maison dont elle connait à présent tous les contours. Par ses fenêtres, Rachel guette l'apparition du couple parfait qui y habite et qu'elle a surnommé Jess et Jason. Jour après jour, elle observe cette vie qui lui rappelle tant son propre bonheur passé et la vie heureuse qu'elle a perdue depuis son divorce. Mais un matin, ce n'est pas Jason qu'elle voit enlacer la jeune femme blonde. Complètement chamboulée, Rachel décide d'en apprendre d'avantage, quitte à avertir Jason de la tromperie de sa partenaire, afin de lui éviter les désillusions qu'elle a elle-même vécues. Mais avant même qu'elle puisse agir, la une des quotidiens annonce la disparition de "Jess", dont le vrai nom est Megan Hipwell.
Énorme best-seller de ce printemps, on ne présente plus La Fille du train qui a débarqué dans nos li…

Shortlist du Man Booker Prize 2015

Image
Hier, le président du jury, Michael Wood a annoncé les six romans de la Shortlist du Man Booker Prize 2015, à savoir: 
A Brief History of Seven Killings de Marlon James (Jamaique): Le 3 décembre 1976, quelques jours avant son concert mythique Smile Jamaica censé apaiser les tensions à l'approche d'élections, la maison de Bob Marley est attaquée par sept hommes armés. Basé sur des événements réels, le roman de Marlon James, premier jamaïcain à être shortlisté, revient sur une période troublée de la Jamaïque. 
Plus de 700 pages, mélangeant argot jamaïcain, politique, violence et magouilles pour le roman de cette sélection qui retient peut-être le plus mon attention.

Satin Island de Tom McCarthy (UK): Les interrogations de U., un consultant en anthropologie dans une boîte huppée de Londres, sur ce qui fait le monde d'aujourd'hui et sur ce qui lui donne du sens. 
Le précédent roman shortlisté de McCarthy, C, me laissait déjà dubitative. Je crois que cet auteur est tout simplem…

A Mercy (Un don) de Toni Morrison

Image
Après quelques années de dur labeur, Jacob Vaark est devenu un homme prospère qui vit sur sa ferme, entouré de son épouse Rebekka et de trois femmes qu'il a recueillies au fil des ans pour lui servir de servantes. Il y a tout d'abord Lina, l'indienne, Sorrow, l'enfant recueillie d'un naufrage et enfin Florens, petite esclave noire offerte par un planteur en remboursement d'une dette.  Grâce au récit de chacun de ces personnages, Toni Morrison nous dévoile, par petites touches, cette Amérique naissante du 17ème siècle.
Tout d'abord, il faut peut-être que j'avoue ne pas avoir commencé cette lecture avec un regard complètement neutre. Sans savoir exactement pourquoi, Toni Morrison (tout comme Joyce Carol Oates par exemple) font partie des grands auteurs vers lesquels je n'ai jamais été vraiment attirée, convaincue que leurs romans n'étaient pas faits pour moi. Mais le Blogoclub est justement là pour nous faire dépasser nos a priori et j'ai don…

Haut Val des Loups de Jérôme Meizoz

Image
Dans un village de montagne, un jeune militant écologiste est sauvagement passé à tabac. Plus de vingt ans plus tard, les coupables n'ont toujours pas été arrêtés. Hier, comme aujourd'hui, les langues ne se délient pas facilement dans le Haut Val et les idées de la victime en dérangeaient plus d'un.  Pour lutter contre l'omerta et l'oubli, le narrateur revient sur ses souvenirs de jeunesse, à l'époque où un groupe d'étudiants naïfs et idéalistes, dont lui et le jeune écologiste faisaient partie, discutaient des heures durant de leur monde idéal. Au fil des courts chapitres, l'auteur peint ainsi le portrait du Haut Val, une région à la face sombre mais au décor merveilleux.   
Il faut le dire tout de suite: malgré le sous-titre du livre de Jérôme Meizoz, mentionnant ironiquement "vrai roman",  impossible pour moi de lire Haut Val des Loups comme une simple fiction. Car le Haut Val, malgré son pseudonyme, est clairement identifié comme ma régio…

July's People (Ceux de July) de Nadine Gordimer

Image
Pour ceux qui aiment: Absolution de Patrick Flanery

Après des années de tensions, l'heure de la révolte a sonné: la population noire d'Afrique du sud s'est soulevée contre le régime de l'Apartheid et les violences ont éclaté dans toutes les villes du pays. La famille Smales, des blancs pourtant plutôt libéraux, a dû fuir sa maison en catastrophe, sans rien, sans plan, sans sortie de secours. Jusqu'à ce que leur fidèle boy, July, leur propose de se réfugier dans son village natal.
Autant le dire tout de suite, cette lecture a été une vraie claque pour moi et pourtant, je peine à trouver mes mots pour vous en parler. Car les événements qui se déroulent au fil de ce court roman de 160 pages peuvent au final tenir sur une ligne: Les Smales apprennent à vivre dans un village de brousse. Ce n'est cependant pas l'intrigue qui fait de July's People un livre coup de poing, mais plutôt toute les réflexions qu'il soulève sur les jeux de pouvoirs, la relation b…

Longlist du Booker Prize 2015

Image
Et oui, il est déjà l'heure de l'annonce de la Longlist du Booker Prize 2015. Le temps passe décidément très vite... Voici donc les 13 romans retenus par le jury, présidé cette année par le professeur émérite de Princeton University, Michael Wood:

Did You Ever Have a Family de Bill Clegg (USA): Alors qu'elle devait célébrer ce jour-là le mariage de sa fille, June Reid assiste à l'incendie de sa maison et se réfugie dans une chambre de motel. Qu'a-t-elle fait de faux avec son unique fille Lolly? Did You Ever Have a Family est un roman polyphonique sur le thème de la famille, où chaque voix du roman apporte un élément supplémentaire, faisant au final éclater au grand jour les événements qui ont mené à cette tragique journée. 

The Green Road d'Anne Enright (Irlande): Roman irlandais sur une famille qui s'est dispersée à travers le monde mais qui se retrouve en Irlande pour un dernier Noël avant la vente de la maison familiale, pilier de leur enfance et de leurs…